A propos

Sève Favre est une artiste suisse, plasticienne et historienne de l'art. Après plusieurs années consacrées à transmettre sa passion de l'art à des adolescents, elle se consacre désormais principalement à sa production artistique.

Depuis plusieurs années, l'essentiel du travail de Sève Favre se concentre sur l'abolition de la frontière classique entre l'œuvre d'art et le spectateur. Les domaines explorés couvrent tant l'abstraction que les sensations colorées, les thèmes figuratifs ou la musicalité des mots, ceci afin d'augmenter les expériences sensorielles et les réflexions générées par la vision tableau.

Parmi les matériaux privilégiés par l'artiste le papier occupe une place importante car il est flexible et s'inscrit dans une vaste tradition. Le choix des techniques, lui, est varié avec une prédilection pour les procédés mixtes.

La majeure partie des tableaux produits par l'artiste, s'inscrit dans le cadre de cette recherche. En effet, traditionnellement, le spectateur est relégué à distance d'une œuvre d'art, ceci afin de limiter les risques de détérioration qui pourrait avoir des conséquences sur la conservation ou la valeur de l'œuvre. Dans un musée, ou une exposition, il ne faut donc pas s'approcher, ni avancer ses mains pour toucher, effleurer… Sève Favre propose une démarche radicalement contraire : l'artiste espère que le spectateur dépasse le tabou ancien, pour toucher, déplacer, découvrir… et ceci malgré la fragilité du papier.

Cette volonté de l'artiste s'inscrit à contrepied de la tendance générale de notre société, qui ne cesse de s'entêter à vouloir repousser les limites du temps, et qui donc développe des techniques de conservation de plus en plus performantes et sophistiquées. Avec Sève Favre, la jouissance de l'œuvre d'art est intime, tactile, et par conséquent flirte avec l'éphémère, ce qui permet au spectateur de se confronter à une nouvelle appréciation du temps, et au caractère fugace de ce qui nous entoure.

Cette participation active, physique même, du spect-acteur participe à gommer les limites entre la peinture, la sculpture, l'installation et la performance et, plus important encore, entre l'artiste et le  spectateur.

Sève Favre soumet donc le spectateur à des choix, qui présupposent d'entrer dans une relation plus intime avec l'artiste, mais également avec lui-même.

En effet, tout un chacun subit passivement un monde moderne où la place des images croît de manière exponentielle, et bien souvent démentielle. Or, Sève Favre nous demande d'agir, et de réfléchir, afin de nous amener à un point d'équilibre, à travers une réflexion sur l'image. Veut-on cacher ou fermer ? montrer ou ouvrir ? L'œuvre qui émerge de cette rencontre entre l'artiste et le spectateur est donc plurielle, fruit de la proposition de l'une et de l'action de l'autre. Elle devient personnelle, changeante, réversible en permanence.

Sève Favre vous invite ainsi à créer à partir de son œuvre, ce qui s'intègre parfaitement dans la tendance contemporaine à la personnalisation.